1. ELECTIONS ORDINALES COMPLÉMENTAIRES, MERCI DE CONSULTER LE CALENDRIER./ /2. ARRÊT DE COMMERCIALISATION : FOLIRON-MEDVITE-METFORMINE-BIOZOLE-DETURGYLONE-PIRSEC
Accès professionnel :   Format : OP9999-S1
Inscription à l'Ordre     Mot de passe oublié ?
Actualités
La mauvaise haleine: comment en finir avec?
Par ONP | Lu 2936 fois | Lun 13 mai 2013 11:01
La mauvaise haleine
La mauvaise haleine

L'halitose, ou mauvaise haleine, est le fait d'avoir une haleine dont l'odeur est considérée comme incommodante.

Cette nuisance très fréquente atteint environ 50 % de la population adulte. La mauvaise haleine est surtout perçue par les autres et peut retentir à la longue sur la vie sociale de celui qui l'émet.

Diagnostic

Un test réalisé par le médecin, le patient lui-même, ou une personne de son entourage est une méthode subjective mais très pratique qui tente d'évaluer la source de l'odeur :

-           l’air expiré par la bouche et par le nez du patient ;

-           la salive du patient ;

-          la plaque dentaire existant au niveau des dents et des espaces interdentaires ;

-           l’enduit existant sur la partie postérieure de la langue.

Les causes "gastronomiques" et digestives

A l'état normal, l'estomac est bien étanche, fermée et les remontées ne peuvent se faire qu'à l'occasion des rots. Certains aliments en cours de digestion peuvent donc altérer passagèrement l'haleine : ail et oignon, sauces grasses, alcool sont généralement en cause et leur effet ne dure pas longtemps.

L'acidité gastro-oesophagienne

Elle perturbe l'haleine chez des personnes qui n'ont pas forcément de manifestations digestives. Le tabac et l'alcool sont souvent responsables, mais il arrive qu'aucune cause ne soit retrouvée. L'haleine est alors lourde, parfois fétide.

Les affections dentaires

Elles sont fréquemment la cause persistante d'une mauvaise haleine.

Les caries négligées s'accompagnent souvent d'une inflammation des gencives pouvant se compliquer d'abcès. Tout cela peut faire ressortir de fortes odeurs.

La rétention alimentaire

Des dents creuses sont autant de pièges à particules alimentaires qui stagnent et pourrissent peu à peu. Les bouches en très mauvais état se signalent ainsi par une odeur assez typique.

Les problèmes buccaux

Toutes les inflammations et infections de la bouche sont susceptibles de gâter l'haleine.

Parmi les plus courantes, on compte les mycoses (muguet) et les angines.

Les problèmes de nez et de sinus

Ils sont plus fréquents qu'on le pense. Les rhinites et sinusites chroniques retentissent à la longue sur l'haleine.

Le stress est une cause non négligeable de mauvaise haleine.

Il existe d'autres causes à la mauvaise haleine mais dont certaines restent encore fort discutées (ulcère gastro-duodénal, reflux gastro-œsophagien, infection à Helicobacter pylori de l'estomac).

Certaines mauvaises haleines sont purement psychologiques : le sujet croit qu'il a mauvaise haleine mais ce fait n'est attesté par personne.

Traitement de l'halitose commune

L'hygiène bucco-dentaire (se brosser les dents avec du dentifrice) reste essentielle, pouvant dans certains cas être complétée par un « grattage » de langue à l'aide d'une brosse à langue ou de la brosse à dents.

L'emploi de bonbons ou de chewing-gums parfumés permet d'effacer temporairement la mauvaise odeur.

Certains bains de bouche peuvent avoir une relative efficacité.

Le bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) peut aider à améliorer l'hygiène buccale et à réduire considérablement la mauvaise haleine: en ajoutant périodiquement un peu de bicarbonate en poudre sur la brosse à dents en plus du dentifrice (2 fois par semaine), et en complétant par des gargarismes avec de l'eau additionnée de bicarbonate (5 g soit environ 1 cuillère à café pour un verre d'eau).

 Info Santé (78)
 Santé pour tous (17)
 Hygiène (4)
 Info CNOP (27)
©2017 Ordre national des pharmaciens de Côte d'Ivoire  |  Mention légale