1. ELECTIONS ORDINALES COMPLÉMENTAIRES, MERCI DE CONSULTER LE CALENDRIER./ /2. ARRÊT DE COMMERCIALISATION : FOLIRON-MEDVITE-METFORMINE-BIOZOLE-DETURGYLONE-PIRSEC
Accès professionnel :   Format : OP9999-S1
Inscription à l'Ordre     Mot de passe oublié ?
Actualités
Coronavirus : ce qu'il faut savoir
Par Les News Santé | Lu 1316 fois | Lun 13 mai 2013 11:32
Le Coronarovirus
Le Coronarovirus

Un deuxième cas de nouveau coronavirus (NCoV) a été confirmé le 12 mai 2013 par les autorités sanitaires Françaises. Ce deuxième malade avait partagé du 27 au 29 avril dernier la chambre du premier patient atteint d’une infection à coronavirus au Centre Hospitalier de Valenciennes. Cette personne est actuellement hospitalisée et isolée en service d’infectiologie au CHRU de Lille. Ce qu’il faut savoir sur ce nouveau virus.

L'infection par le coronavirus a été confirmée chez deux patients.

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus font partie d’une famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à des formes graves comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Le coronavirus détecté chez le patient hospitalisé à Douai est dit "nouveau coronavirus (NCoV)" car c’est une nouvelle souche identifiée en 2012.

La plupart des cas ont séjourné, avant la survenue de symptômes, dans un des pays de la péninsule arabique ou dans les pays voisins. Cette zone géographique est donc plus particulièrement confrontée à ce risque.

Quels sont les symptômes ?

Les personnes souffrant de ce nouveau coronavirus ont présenté les symptômes d’une infection respiratoire aiguë et grave avec fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires. Plusieurs patients ont également développé une insuffisance rénale aiguë, ou d’autres atteintes viscérales (péricardites..).

Comment s’attrape ce coronavirus ?

La grande majorité des cas a contracté le virus lors d’un voyage dans la péninsule arabique, sans que la source ait été précisément identifiée.

Comment savoir si je suis concerné par une contamination potentielle ?

Le risque de contamination existe dans deux cas : soit vous avez été en contact avec une personne atteinte, soit vous avez voyagé dans la péninsule arabique et vous présentez dans les jours qui suivent des symptômes respiratoires et de la fièvre.

Que faire si j’ai récemment séjourné dans la péninsule arabique ?

Si vous êtes en bonne santé, il n’y a pas de raison de vous inquiéter. Si dans les jours qui suivent votre retour, vous présentez une fièvre et des symptômes respiratoires, il est recommandé de consulter votre médecin en signalant ce voyage, ou le centre 15.

Que faire si j’ai séjourné dans un service hospitalier dans lequel une personne malade a été hospitalisée ?

Le risque de transmission n’existe que si vous avez été en contact rapproché et prolongé avec le patient. L’InVS contactera toutes les personnes concernées dans les prochaines 48h.

Que faire si je présente les symptômes du virus ?

Si dans les jours qui suivent votre retour d’un voyage en péninsule arabique, vous présentez une fièvre et des symptômes respiratoires, vous consultez votre médecin en signalant ce voyage.

Quel est le traitement ?

Les symptômes sont traités mais il n’y a pas de traitement spécifique par antiviraux.

Existe-t-il un vaccin ?

Non, pas à ce jour.

Quels sont les risques de propagation en France ?

Le faible nombre de cas notifiés dans le monde ne fournit que peu d’informations sur l’origine de la contamination, les modes de transmission, la gravité et les conséquences cliniques d’une telle infection.

Les données disponibles à ce jour indiquent une possible transmission interhumaine du virus. Cependant, plusieurs éléments plaident en faveur d’une contagiosité relativement faible de ce virus : le nombre de cas confirmés reste limité et les cas groupés de personnes malades sont rares et limités même dans les premiers pays touchés.

Quel dispositif de surveillance de ce virus a été mis en place ?

A travers le monde

Depuis l’identification du nouveau coronavirus, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) ont mis en place une surveillance active en vue de détecter les cas possibles et d’approfondir leurs connaissances du virus. L’OMS fournit régulièrement des informations détaillées et des recommandations en matière de suivi et de surveillance aux autorités sanitaires des Etats membres.

 Info Santé (78)
 Santé pour tous (17)
 Hygiène (4)
 Info CNOP (27)
©2017 Ordre national des pharmaciens de Côte d'Ivoire  |  Mention légale