1. ELECTIONS ORDINALES COMPLÉMENTAIRES, MERCI DE CONSULTER LE CALENDRIER./ /2. ARRÊT DE COMMERCIALISATION : FOLIRON-MEDVITE-METFORMINE-BIOZOLE-DETURGYLONE-PIRSEC
Accès professionnel :   Format : OP9999-S1
Inscription à l'Ordre     Mot de passe oublié ?
Info Santé
Infection au coronavirus: un mort en France
Par ONP | Lu 1012 fois | Ven 31 mai 2013 00:57
Coronavirus: un mort
Coronavirus: un mort

« Premier décès d'un Français contaminé par le coronavirus »

Le Figaro note que selon la Direction générale de la santé, « le nouveau coronavirus, qui provoque une grave infection respiratoire et une insuffisance rénale rapide, a fait une première victime française. L'homme, un sexagénaire contaminé mi-avril lors d'un voyage aux Emirats arabes unis, était hospitalisé en réanimation au CHRU de Lille dans un état «sérieux» depuis le 8 mai ».

Le journal observe que ce décès « pose à nouveau la question de la dangerosité de ce nouveau coronavirus, désormais désigné par l'OMS comme le Syndrome respiratoire coronavirus du Moyen-Orient (MERS) ».

Le Pr Bruno Lina, spécialiste de virologie et directeur du Centre national de référence de la grippe, remarque toutefois : « Il ne faut surtout pas affoler la population. Même si sa mortalité est très élevée, le MERS est extrêmement rare et ce n'est pas parce que vous revenez de la péninsule arabique avec un rhume que vous êtes forcément malade ».

« En outre, l'homme qui est mort aujourd'hui avait une santé fragile. Au moment où il a été infecté, il était déjà immunodéprimé et souffrait de pathologies sous-jacentes », ajoute le spécialiste. De son côté, Marisol Touraine a déclaré qu’« au delà de la tristesse que provoque le décès de ce malade, il n'y a pas aujourd'hui de situation nouvelle au regard de l'épidémie dans notre pays », précisant que les pouvoirs publics restent « en alerte ».

Le Figaro rappelle qu’« un deuxième malade, un homme d'une cinquantaine d'années qui avait partagé la chambre du premier malade à Valenciennes entre le 27 et le 29 avril, est toujours hospitalisé au CHRU de Lille, où il a été admis le 9 mai. Son état est qualifié de «stable mais très sérieux» par la DGS ».

« Depuis septembre dernier, date de son premier signalement, le Mers n'a touché «que» 44 personnes dans le monde, dont 24, selon l'OMS, sont décédées. La plupart des cas ont été enregistrés en Arabie Saoudite », poursuit le quotidien. Le journal note en outre que « l'OMS dispose encore de peu d'informations sur ce virus proche du SRAS, mais elle juge probable que le virus se transmette de personne à personne. […] Pour l'heure, le véritable danger, notamment en France, concerne le personnel soignant ». Le Pr Lina relève en effet que « les malades sont concentrés dans les hôpitaux où ils risquent de contaminer les intervenants médicaux qui ne prennent pas de précautions pour se protéger ». Le virologue « note toutefois, avec satisfaction, que les comportements ont changé dans le bon sens, ces dernières années », souligne Le Figaro.

Le Parisien indique également que « le sexagénaire [qui] avait contracté le virus à Dubaï a succombé hier ». Le journal évoque le « pronostic vital toujours engagé pour le second malade », et note que « malgré tout, le ministère de la Santé reste confiant : en France, l’épidémie se cantonne à ces deux cas, puisque le temps d’incubation de 10 jours est révolu ».

Libération cite aussi la ministre de la Santé, qui indique que « ce décès n’engendre «pas de situation nouvelle au regard de l’épidémie» », tandis que Le Monde relaie les « inquiétudes sur le nouveau coronavirus avant le "petit pèlerinage" de La Mecque ».

Le journal remarque qu’« une mission rassemblant des experts saoudiens et ceux de l'OMS va être mise sur pied. La situation pourrait en effet devenir critique, à l'approche du "petit pèlerinage" de La Mecque, qui aura lieu à l'occasion du mois de ramadan – celui-ci débute le 9 juillet – et qui précède le "grand pèlerinage" d'octobre ».

Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, a indiqué que « sans une évaluation du risque en bonne et due forme, nous n'aurons pas de visibilité sur la période d'incubation et les symptômes de la maladie, sur la bonne attitude clinique et, enfin, sur les conseils à donner aux voyageurs ».

 Info Santé (78)
 Santé pour tous (17)
 Hygiène (4)
 Info CNOP (27)
©2017 Ordre national des pharmaciens de Côte d'Ivoire  |  Mention légale